lundi 5 février 2018

Mon amour



C’était dans un ascenseur

Que nos regards se sont croisés

Il y avait beaucoup d’amour

Et des anges qui nous regardaient

Je ne pouvais me taire

Mon coeur battait la chamade et s’est emporté

Je devais te parler, te serrer..tellement fort

Que mes envies m’ont envoûté

Puis tout est passé comme un éclair

Et en couple je t’ai retrouvée

J’avais l’envie d’avoir tort

Mais mon cœur m’encourageait

De garder toujours cet espoir

De dire qu’un jour je te retrouverai

Je patientais matins et soirs

Et mes nuits étaient dures à passer

Je ne pouvais succomber au désespoir

Je savais au fond que tu seras ma petite fée

Entre la raison et mon coeur

J’ai délibérément décidé

Je t’aime passionnément, et je t’aimerai encore

Je m’en fous si Paris ou Lille t’ont enlevé

Je m’en fous de la distance, même de la mort

Je sais que nous serons ensemble pour l’éternité

Et je sais qu’on sera toujours plus forts

Toujours heureux toujours comblés

Je t’adore chérie, tu es mon trésor

Qu’importe tout ce qu’on aurait rencontré

Je crois en nous, mon amour

Nous avons une chance d’acier

Qu’importe les mois qu’importe les jours

Nous serons les meilleures étoiles dans la voix lactée

mercredi 7 juin 2017

Arme fatale

Pour femme, elle est tout ce que j'aime 
oui, je suis certain!

Sucrée, tendre et charnelle
à l'image de son parfum

Elle m'emporte, comme une hirondelle
Un peu loin, non, très loin...

De contrées en contrées, lointaines,
nous nous sentons légers et si fins

Je découvre via ses yeux des merveilles,
Mon dieu! qu'est-ce qu'on est bien!

Hier seulement, je me rappelles
je voulais être seul, point

Elle a dégainé son arme fatale
et a libéré mon cœur mesquin

Et a réussi à briser mes chaines
Elle m'a évité le déclin

Je lui serai toujours fidèle
je serai toujours là, demain...

Promis, mon amour sera éternel,
Faudra me croire et douter moins

Des défis nous attendent ma sirène,
Mais nous serons forts et malins

je vois en toi ma femme,
je ne trouve plus les mots pour te le dire...enfin

jeudi 28 janvier 2016

la fin du monde

Si demain était la fin du monde
Je n'aurais pas de remords
Si demain était ma dernière seconde
Je l'aurait vécu plus heureux, plus fort
Ma joie est devenue si profonde
Quand j'ai croisé son regard
Depuis,  le cœur a pris les commandes
C'était magique, c'était de l'art

Si demain était la fin du monde
Je me dirai qu'il n'est jamais trop tard
Pour avoir des envies gourmandes
En émotions, avec un être cher
De l'amour suivant des routes vagabondes
Des envies qui feront fondre le fer
Et des sentiments, je vous les recommande
Soyez vous même, soyez des stars

Si demain était la fin du monde
Elle sera mes yeux, mes phares
Je la laisserai me guider en eaux profondes
Et on rira sans jamais se taire
On se "Taquinera" une éternité de secondes
Pas de panique, je gère, encore!
Cette histoire est vraiment solide
Elle est ma moitié et je risque encore de lui plaire



mardi 2 juin 2015

Pour maman

أشتاق إليك كل يوم
و الشوق فيك مؤلمُ
كم اتألم حين أشتاق
أيا بهية يا خير مؤنسِ
البهجة بك تزداد
و ما بهجتي إلا بكِ
أحببتك حبا يتعدا الصفات
أنت حياتي أنت أملي
أدامك الله يا خَيْر الأمهات
دمت ذخرا دمت حبيبتي
كم أود الا أشتاق
و الشوق يغمرني
نظرة  واحدة في عيناك
تنسيني همي و أرقي
أدامك الله يا اماه
كم أحببتك و كم سأحبك

Une nuit d'hiver

Quelle nuit d'hiver! 
Inondée de pluie
Je traverse des terres
En cherchant cette fille
Je rentre sous la lumière 
Je la vois, elle me souris
Entourée par ses sœurs 
Deux, ah trois filles! c'est parti
On a parlé pendant des heures
Et j'ai découvert sa magie
Ensorcelé, je ne pouvais me taire
J'étais excité, j'étais éblouie 
Je me suis laissé faire
J'ai laissé tomber ma garde soutenue
On était tellement similaires
Qu'on a parlé à l'infinie 
Du maroc jusqu'à nounou d'enfer
On défilait un train d'une vie
Je me lève pour mon diner en retard 
Mais mon cœur dansait le rythme de son esprit
J'ai diné avec un goût amer 
J'avoue, j'étais encore sous sa magie
On a continué à s'écrire 
Nuit après nuit, les jours se sont suivis
J'avais tant de choses à lui dire
Tant de poèmes, tant de récits 
C'était trop tôt pour mon délire 
Elle me manquait, j'étais anéantie 
Et puis il y avait son autre histoire
Je ne savais plus ce qui m'a pris 
J'étais jaloux je devais me taire
Mais ma raison a repris le dessus
Et les jours passaient comme les éclairs 
Le temps n'était  plus mon ennemie
Nos regards se chantaient des vers
On s'est emporté avec la poésie 
Je l'appelais souvent "ma fleure"
Elle l'était, tellement elle est jolie
On n'arrivait plus à faire marche arrière 
Je lui ai dis : on est foutus!
On avançait très vite, on avait peur
Mais c'était toujours exquis
C'est ma fleure, mon petit bonheur
La douceur qui illumine à présent ma vie.

lundi 19 janvier 2015

Thoughts

Now it's a strange feeling
When you're in the darkness
Incapable of a single willing
You only need some lonelyness
Breathe just breathe, keep on breathing
And smell the beauty of sadness
Colors are fading, disapprearing
Taking you away from happiness
Thoughts, voices, are you dreaming?
Nightmares,  only nightmares you possess
You ain't start living, just dying
Already dead? Feel the emptyness
No life's flame, everything is collapsing
No surviving, diving in the stress
A whisper, dark, cold, you're falling
You can see the harmony in such a mess

B.K

mardi 14 mai 2013

Here she is...

Here she is,
Coming close to me
Beautiful as no one is
Sparkling and smiling so happy
Closer, I felt her breeze
And started to live a fantasy

She took me overseas
How far we flew magically
I took her hand with ease
We dreamed for nights lately
Don't wake me up, please
I love the way I am dreamy

She warm me, she make me freeze
She's driving me crazy
She's the one to hold the keys
To fill my heart when it's empty
She's the one to hold my tears
To give me strength  when I'm lonely

Here she is,
How beautiful is she
She would have no fears
When she belong to me
This fantasy would last for years
And that feeling is making me happy